Lifestyle

Osma Harvilahti

Je ne vous ai pas encore parlé de mon coup de cœur photo du dernier Festival d’Hyères et pour cause ! Ce n’est qu’hier que j’ai enfin retrouvé dans les méandres de mon ordinateur la photo que j’ai faite de ce (très) jeune et (très) talentueux photographe finlandais.

Après avoir passé un bon moment à admirer le travail d’Osma Harvilahti, j’ai voulu discuter avec lui pour en savoir plus sur sa démarche artistique. J’aimais beaucoup son univers très saturé, franc, quasiment parfait, mais je n’arrivais pas à cerner le fil conducteur de son projet photo.

C’est là qu’il m’a expliqué qu’au-delà des personnes et des paysages qu’il photographie, son regard est avant tout attiré par les couleurs et les formes. Il ne faut donc pas chercher de lien entre ses photos à travers un thème bien particulier, mais plutôt via les paramètres et le format en portrait qu’il utilise de manière systématique et presque obsessionnelle pour raconter ou suggérer une histoire, chaque fois différente.

En gros, et sans trop rentrer dans les détails techniques, il préfère les contrastes forts et travaille toujours avec la même ouverture de diaphragme. Ce qui donne au final des compositions ultra structurées et esthétiques, à la limite de l’abstrait d’ailleurs.

Je vous laisse découvrir une partie de son travail, ma préférée. Pour le reste, n’hésitez pas à faire un tour sur sa page tumblr
Cliquez sur les photos pour agrandir et faire défiler…


I didn’t tell you about the artist I discovered a couple of months ago at Hyères ! Well, I couldn’t find the photo I took of this (very) young and (very) talented Finnish photographier until yesterday.

Once I admired Osma Harvilahti’s work, I wanted to have a talk with him just to know a little more about his artistic approach. I loved his very saturated, sharp, almost perfect photographies, but I couldn’t get the central theme of his project.

And this is where he told me that, beyond the people and landscapes he catches, his eye is above all attracted by colors and shapes. We don’t need to look for a link between his photographies through a specific theme, but rather through the settings and the portrait format he systematically (and almost obsessively) uses to tell or suggest a story.

Basically, and without going into too much technical details, he likes strong contrasts and always works with the same aperture ; which gives him in the end very structured, aesthetic and almost abstract compositions.

There’s my favorite part of his work. If you like to know more about Osma’s work, feel free to take a look at his tumblr page

Click on the photos above to enlarge and scroll…

__
Osma Harvilahti’s portrait : Manal

Source photos of Osma Harvilahti : the artist’s tumblr account.

25 comments

  1. Bon, je ne veux pas te décevoir, mais je pense qu'il vaut mieux que les choses soient claires tout de suite. Par solidarité pour Ryan et pour ton bien, tu comprends. Le cœur de ce jeune homme est pris. Tellement pris d'ailleurs qu'entre l'Afrique et le Japon, il a été capable de suivre sa dulcinée partout. THE preuve d'amour ultime quoi ;)

    Like

Add your comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.