Balade au Colorado

Cette photo de totem surexposé par un soleil de plomb et perdu dans un paysage aride, digne d’un désert californien, a été prise cet été à…

Rustrel

Yes. Vous avez bien lu, ici, en France, et à quelques kilomètres de Marseille seulement !

On m’a souvent parlé de ce “Colorado provençal”, et j’avoue que je ne m’attendais pas à être aussi surprise avant de découvrir l’endroit de mes propres yeux. Certains paysages m’ont même fait pensé à ceux que j’ai pu admirer lors de mon road trip américain !

Au final, environ 4 heures* de balade, des paysages à couper le souffle et des photos que je n’ai eu envie de visionner que la semaine dernière, lorsque la grisaille et la fraîcheur ont décidé de nous rattraper ici aussi.

Je vous laisse avec le butin de cette balade et vous souhaite une belle et douce semaine !

Rustrel, Colorado Provençal, The French Dilettante

Rustrel, Colorado Provençal, The French Dilettante

Rustrel, Colorado Provençal, The French Dilettante

Rustrel, Colorado Provençal, The French Dilettante

Rustrel, Colorado Provençal

Rustrel, Colorado Provençal, The French Dilettante

Rustrel, Colorado Provençal, The French Dilettante

Rustrel, Colorado Provençal, The French Dilettante

* le circuit le plus long fait 2h30, mais si vous comptez, comme moi, vous arrêter tous les deux mètres pour immortaliser l’instant, il vaut mieux prévoir une bonne matinée de marche.


The photo of this overexposed totem lost in a place that almost looks like a desert of California was actually taken at…

Rustrel!

Yep. In France, and more exactly at a few kilometers from Marseille!

I had heard about this “Colorado of Provence” many times before, but I wasn’t expecting something as surprising and interesting before I saw it by myself. Some landscapes even reminded me of those I had the chance to admire during my American road trip.

This is how I ended with a 4-hour walk, breathtaking landscapes and a bunch of photos I didn’t  need to watch before last week, when winter decided to surprise us ahead of its time.

L’Eau de Cassis

J’avais envie de vous parler de cette découverte olfactive cet été, mais pffff… vous commencez à me connaître, n’est-ce pas ? Incapable de faire les choses comme tout le monde !

Alors fermez les yeux un instant et imaginez-vous en plein mois de juillet (ou d’août si vous préférez)…

On est en 1851 et vous êtes une riche bourgeoise (marseillaise si on veut respecter la véritable histoire, mais bon, bordelaise ou new yorkaise, ça marche aussi) en vacances à Cassis. Vous vous adressez un jour à un certain Lorenzo Salvaire (parfumeur-créateur pour les non-initiés) et lui demandez de vous concocter une fragrance unique, à votre image et à partir d’essences purement provençales…

Maintenant, vous pouvez ouvrir les yeux… nous sommes en 2005 (oui, bon, refermez-les encore un peu), cette fameuse création, restée privée jusque là est remise au goût du jour par l’arrière-arrière-arrière…petit-fils du père Lorenzo et commercialisée sous le nom d’Eau de Cassis … La boucle est bouclée et l’histoire peut officiellement (re)commencer !

Aujourd’hui, l’offre s’est élargie et on retrouve aussi bien des eaux de parfum que des savons, bougies et encens bien-être… Et derrière chacune des créations Eau de Cassis, le même amour infini pour la provence et des noms qui nous renvoient constamment à elle. La Mer, une Balade ou Un Weekend à Cassis, Une Soirée d’Été et des Nuits Blanches Etoilées…

D’ailleurs le parfum que vous voyez sur la première photo est celui par lequel j’ai voulu commencer. Je l’ai acheté lors d’une balade à Cassis justement. C’est un ambre très subtil, chaud et poudré. Par contre si je devais lui reprocher une chose, ce serait la tenue ! Mais c’est toujours ce que je reproche aux parfums que j’aime. Je voudrais tellement qu’ils me collent à la peau que j’attends d’eux l’impossible !

Pour le reste, cet Artisan Parfumeur local a tout d’un grand. Lorsqu’on pousse la porte d’une de ses boutiques, on ressent tout de suite une atmosphère terriblement élégante et très particulière, chaleureuse même, comme celle qu’on retrouverait chez un apothicaire ou une parfumerie à l’ancienne. Et, ça, j’adore ! D’ailleurs pour la petite anecdote, jusqu’à une certaine époque, on pouvait même recharger ses bouteilles de parfum directement à la source, dans des fontaines à parfums !

Allez, je vous laisse avec quelques photos prises dans leur boutique à Marseille !

eau-de-cassis-02

eau-de-cassis-03

eau-de-cassis-04

eau-de-cassis-05

eau-de-cassis-06

eau-de-cassis-07


I wanted to tell you about this discovery last summer, but pfff… you know me now, don’t you? I just can’t do things like everyone else!

So close your eyes for a moment and imagine yourself in the middle of July (or August if you prefer)…

We’re in 1851 and you’re a rich woman from the French Bourgeoisie (from Marseille if you want to respect the real story, but Bordeaux or New York also work) spending your holidays in Cassis. One day, you meet Lorenzo Salvaire (a famous perfumer) and ask him to create for you a unique fragrance only made with Provençal plants…

Now you can open your eyes… we’re in 2005 (okay, you can close them again if you want), this creation remained private until Lorenzo’s great-great-great…grandson decided to make it public and sell it under the name Eau de Cassis… There we are, back to the starting point and the story can officially start (again)!

Today, the offer was extended, it includes soaps, candles and other wellness products… And behind every creation, you can find the the same infinite love for French Provence and names that constantly refer to it. The Sea, A Walk or a Weekend in Cassis, A Summer Evening, White Starry Nights… [of course, this is the translation of the name of the fragrances]

By the way, the perfume that you see on the first picture is the one I wanted to start with. I bought it during a journey to Cassis more precisely. It’s a very subtle warm and powdery amber fragrance. Now I only wished it could last a little bit more on me… But I know that when I love a scent, I want it to stick to my skin for hours!

For the rest, this sort of local Artisan Parfumeur can be considered like a great perfumer. When you push the door of one of its stores, you immediately get into a warm and elegant atmosphere, like the one you can find in an old vintage store. And that’s what I loved the most! 

Now I’ll leave you with some pictures taken in their store in Marseille!