L’huile de visage

J’avoue qu’il y a quelques mois, je n’aurais jamais utilisé les mots “huile” et “visage” dans un seul et même titre, mais, ça, c’était avant ! C’est que les enfants, sans vouloir me vanter, j’ai réussi dernièrement à mener une grosse révolution, et de front s’il vous plaît ! Un tournant digne d’un article beauté à part entière dans… je ne sais pas moi, le Vogue par exemple, voire même… ICI (c’est dire !!!)

C’était il y a quelques semaines déjà, les températures commençaient à remonter et j’ai senti que mes pores (que l’hiver avait réussi à geler (un peu)) n’allaient pas tarder à reprendre du service.

(Re)(re)(re)Commençait alors l’éternelle quête du soin miracle !

Au fil de mes pérégrinations virtuelles que je suis tombée sur des articles vantant le mérite des huiles de visage à base de plantes ; chose confirmée par une conseillère beauté qui m’a dit ne jurer que par ça et qui apparemment me voulait du bien – une huile étant souvent moins chère qu’un sérum pour une durée de vie généralement plus longue.

Alors je me suis dit qu’au point où j’en étais, ça ne me coûterait que quelques 39 euros rien d’essayer.

Voilà donc comment l’Huile Lotus de Clarins a atterri dans ma salle de bain, moi qui ai toujours juré que jamais, oh grand jamais, personne ne me convaincra d’appliquer la moindre goutte d’huile sur le visage.

J’ai choisi quelque chose d’équilibrant et de purifiant pour resserrer les pores et limiter la sécrétion de sébum, sans pour autant me dessécher la peau (ce que ce genre de produits a souvent tendance à faire dans mon cas). Et au bout d’un mois d’utilisation, j’ai vraiment remarqué que mon maquillage tenait mieux le lendemain et que ma peau était plus reposée et équilibrée. Attention, je ne dis pas que je suis prête à me débarrasser de ma poudre libre, hein, mais le résultat est suffisamment bluffant pour que je vous en parle aujourd’hui.

J’applique trois gouttes tous les soirs sur ma zone T que j’ai d’abord légèrement pshittée à l’eau thermale, puis je masse doucement (moment et parfum orgasmiques garantis !). Par dessus, j’applique ma crème de nuit habituelle et hop ! Plus aucune sensation de gras !

Du coup, je me dis que j’en testerais bien d’autres avec lesquelles j’alternerais en fonction des saisons et de mes envies des besoins de ma peau.

Vous en utilisez, vous, des huiles pour le visage ? Si oui, lesquelles ? Et qu’est-ce que vous en pensez par rapport aux sérums classiques?


Okay, let’s say that a few months ago, I would never have used the words “oil” and “face” in the same title, but that was before! As I recently accomplished a miracle; something that is worth a post in… I don’t know, Vogue, for instance, or even… HERE (just to say how much the change is serious!)

It was a couple of weeks ago, temperatures were starting to rise and I felt like my pores (that winter managed to freeze) were about to get back to work.

And there I was again, looking for the miracle skin care!

After some searches on the net, I came across posts that recommended facial oils, which a beauty consultant confirmed by telling me that she replaced all her serums by these oils, and who apparently really wanted to be helpful – since oils are often cheaper and last longer that serums.

I said to myself that, at this point in time, I had 39 euros nothing to lose by trying it.

So this is how Clarin’s Lotus Oil landed in my bathroom, while I’ve always sworn that nobody would ever make me apply a drop of oil on my face.

I chose something that would balance and purify my skin without dehydrating it (usually such products always leave my skin a bit dry and uncomfortable). And after a month of use, I really noticed that my makeup lasts longer the next day and my skin feels more balanced and beautiful. Of course, I’m not saying that I’ll soon get rid of my loose powder, but the results were stunning enough to make me share this experience with you today.

I apply three drops, every night, on my T-zone after I spray some thermal water on it, and I gently massaged the whole thing (by the way, the fragrance is addictive!). Then I apply my usual night cream and there it is! My face doesn’t feel oily at all!

So, I’m now thinking about trying other oils depending on the seasons and the needs of my skin.

Do you use these types of oils? If yes, which ones do you like the most? And what do you think about them comparing to regular serums?

White

Puisque cette semaine, on parle teint naturel et produits translucides, voici le Blanc de Chanel que j’utilise depuis plus de deux mois maintenant et que je trouve absolument génial.

C’est un peu le couteau suisse de mon vanity. Je m’en sers essentiellement en base de maquillage ou mélangé à mon fond de teint pour l’illuminer et à ma BB crème pour l’éclaircir, vu que sa teinte est devenue trop foncée en hiver.

Il paraît qu’on peut également en appliquer par dessus le fond de teint par petites touches façon “touche éclat” pour un fini plus glowy, mais je n’ai pas encore testé.

Pour celles qui l’ont déjà essayé, qu’est-ce que vous en pensez ? Vous connaissez d’autres bases de teint qui fonctionnent de la même manière ?


Since this week we’re talking about natural makeup and translucent powders, here is ‘Le Blanc de Chanel’. I’ve been using it over two months now and I really find it amazing.

It became one of my vanity’s basics, and I mainly use it as a makeup base or mix it with my foundation to lighten it and my BB cream to make it look brighter, since its tone became a little too dark for me in winter.

I also read you can apply it over the foundation for a glowy finish, but I still didn’t try it this way.

For those of you who have already tried it, what do you think about it? Do you know any other products that work the same way?

Les Mains

Il y a deux semaines, je vous dévoilais mes mains dans le cadre du Projet photo 52 et l’une d’entre vous m’a gentiment demandé un article sur “comment avoir de belles mains”.

Sur le moment, la prêtresse beauté qui s’est réveillée en moi a répondu “of couuurse !!!!!”

Puis la larguée des routines soins que je suis en réalité s’est vite rendue compte que 1) j’ai toujours eu du mal avec mes mains (bon, d’accord, si je devais faire la liste de tout ce que je n’aime pas chez moi, on risque de passer la soirée ensemble), 2) je n’en ai jamais vraiment pris soin et, donc, 3) je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais bien pouvoir vous dire.

Alors j’ai fait le tour des conseils beauté qu’on a essayé de m’inculquer (souvent en vain)(pardon maman) ces 25 dernières années et voilà les conclusions auxquelles je suis arrivée :

# Tous les jours : hydratez
En même temps, ce n’est pas compliqué, c’est la seule chose que je respecte vraiment. Vous pouvez d’ailleurs voir sur la photo les rares produits qui me suivent depuis des années : les minis crèmes pour les mains de L’Occitane. Je collectionne ces petits tubes, d’abord parce que leurs parfums sont toujours à tomber (l’édition de Noël dernier à base de dattes m’avait tellement fait tourner la tête que j’ai acheté autant de tubes que de mois dans l’année !) et parce que leur taille est tellement pratique que je peux en glisser un dans chacune de mes pochettes.

# Tous les jours bis : protégez
… du soleil, du froid, de la pollution, des produits qui agressent… du ménage… bref, de tout ce qui peut abîmer et dessécher vos mains.

# Exfoliez, limez, soignez… bref entretenez
Dans un premier temps, exfoliez vos mains, il paraît que ça leur permet de mieux profiter des soins que vous leur apportez. En plus, ça les laisse tellement douces et belles que n’importe quel homme se jetterait dessus (oui, bon, cette partie n’était pas dans le magazine où j’ai eu l’info, mais c’est dommage, ça m’aurait peut-être convaincue de tester la méthode).
J’ai entendu dire que le marc de café était vraiment efficace (là par contre, à moins de tomber sur George Clooney, je pense qu’il vaut mieux bien les parfumer après)

Dans un deuxième temps, limez vos ongles avec des limes douces, pas trop abrasives, et contentez-vous de repousser très légèrement vos cuticules (ne les coupez jamais, c’est la pire des choses à faire !)

# Laissez respirer
Une fois par semaine (au moins) et pendant un ou deux jours, n’hésitez pas à laisser vos ongles nus ; ça leur évitera de jaunir et de se fragiliser.

# Une à deux fois par an : soignez de l’intérieur…
C’est en suivant les conseils d’une blogueuse que j’ai décidé un jour de tester les compléments alimentaires. À l’époque on parlait cheveux, mais il paraît que les problèmes de cheveux et d’ongles sont liés puisque la même garce est derrière tout ça : la kératine !
Comme j’aurai besoin d’un nouveau blog pour vous en parler, je le ferai dans un prochain article, sans faute !

#… et de l’extérieur
Il paraît que ça fait du bien de nourrir la base des ongles avec des produits spécifiques et plus concentrés. J’ai essayé la Nailactan de Mavala il y a un mois et pendant… 2 jours. L’application est longue et fastidieuse, je n’ai donc pas réussi à tenir le cap des trois semaines. Alors, promis, je réessaierai!

# Si par flemme manque de temps, vous n’avez suivi aucun des points précédents : courez au premier nail bar…
… en priant que l’esthéticienne ne s’acharne pas sur le polissoir (épargnez à vos ongles la case polissage au maximum, ça ne fait qu’affiner l’ongle et, donc, le fragiliser à la longue !)

Bref. Vous savez tout maintenant. Quant à moi, pffffff, il ne me reste plus qu’à faire comme vous et suivre ces super conseils de pro !


Two weeks ago, I showed you  my hands on a photo I made for the Photo Project 52, and one of you kindly asked me to make a post about “how to have beautiful hands”.

First, the beauty priestess who came out in me said “of couuurse!!!”

But then, the care routine looser that actually lays in me quickly realized that 1) I have always hated my hands (okay, if I had to list every thing I hate in me, I would need to spend the whole evening with you), 2) I never really took care of them and, therefore, 3) I had no idea what I would write about.

So I tried to recollect all the beauty tips I was taught (often in vain)(sorry mom) over the last 25 years and this is what I finally got:

# Every day: moisturize
This is the easiest part and the only thing I really stick to. You can see on the photo the few products I have been using for years now: the mini hand creams from L’Occitane. I collect those little packages, first because I am always in love with their fragrance (last Christmas’ edition based on dates made me so crazy that I bought dozens of them!) and because their size is so convenient that I can slip one in each clutch.

# Every day again: protect them
… from sun, cold, pollution, harmful products… housework… in short, anything that can damage and dry your hands.

# Exfoliate, file, heal… in other words, take care of them
First of all, exfoliate your hands, it is the best way to prepare them to get the care products you use. In addition, it makes them look so soft and beautiful that any man would die for them (well, this part was not in the magazine where I got the info from, but I am pretty sure that it would have convinced me to stick to this routine).

I also heard that coffee grounds are really good (but then, unless the man you bump into is George Clooney, I think you’d better wash and perfume your hands well after).

Then, file your nails with soft nail file and just slightly push your cuticles back (cutting them is the worst thing to do!)

# Leave them alone
Once a week (at least) and during a couple of days, just leave your nails bare and natural, it will prevent them from drying and turning yellow.

# Once or twice a year: treat them from the inside …
I wanted to follow an advice a blogger gave me once and decided to try some supplements. At that time, we were talking about hair, but it seems like the same bitch is behind both hair and nails issues: keratin!
Now since I will need to open a new blog to talk about this part, I will make a whole post about it next time.

# … and the outside
A good thing to do: moisturizing the nail bed with specific and concentrated care products. I tried Mavala’s Nailactan a month ago and for… 2 days. This balm is long and boring to use, but I promised myself to do my best… hopefully!

# If you were too lazy busy to follow any of these tips: run to the closest nail bar…
… and pray that the beautician does not file and buff them until she ruins your nail bed (avoid buffing your nails more than once or twice a month, because this would only make them thiner and, thus, weaker!)

Anyway. Now you know everything about perfect hands. As for me, all I have to do now is follow these pro tips.

Une femme normale

Les amis, c’est officiel, je suis une femme normale. Oui, vous avez bien lu, il n’est question ni de jeune femme ni de femme tout court, mais bel et bien de femme normale.

La métamorphose a certainement dû s’opérer lentement, insidieusement (on ne devient tout de même pas femme normale du jour au lendemain, hein), et pourtant, je vous assure que je n’ai remarqué aucun signe avant-coureur de ce déclin. Ce n’est qu’un beau matin, sous la lumière impitoyable de ma salle de bain, que j’ai aperçu là, sur le haut de ma cuisse, comme un air de… pelure d’orange.

Bon, c’est vrai que j’ai déserté les salles de sport et que j’ai un peu forcé sur les sauces ces derniers temps, mais jamais de quoi en faire tout un plat… et puis je n’ai qu’un âge à deux chiffres dont le premier est un 2 !

Passées les premières émotions, je décide de me reprendre en main et d’agir en femme tout court : je me glisse dans mon flare (oui, car exit le micro short que j’avais prévu de mettre avant la révélation) et un chemisier et file mettre fin aux hostilités.

Arrivée au centre commercial, j’enfile mes lunettes mouches et rase les murs incognito jusqu’à la parfumerie. À peine ai-je franchi le seuil que je tombe nez-à-nez sur une vendeuse qui connaît mon pedigree par cœur. Je lui lance un grand sourire et pivote sur mes talons, mon iPhone greffé à l’oreille, jusqu’au premier rayon. Les lunettes mouches n’étant apparemment pas d’une grande efficacité, je poursuis mon parcours à quatre pattes jusqu’à l’espace Clarins et saisis la première crème minceur qui me tombe sous la main. Haute Définition, ça tombe bien ! Puis, l’objet du péché en otage sous le bras, je me dirige vers la caisse où j’ai droit au regard condescendant de la caissière “non, sale garce, ce n’est pas pour offrir !”.

L’opération commando achevée, je rentre mincir en HD et sans efforts. Mes jambes commencent à se sentir toutes légères : ma nouvelle acquisition porte ses premiers fruits !

Le soir-même, après avoir fait le tour de la composition de ma crème high-tech et lu les consignes de la notice (qu’on ne vienne pas après me reprocher de ne pas y avoir mis du mien), je passe à la “méthode d’Auto-Modelage Anti-CapitonTM” en 8 phases. Au bout de quelques minutes de yogacrobaties, j’ai comme l’impression que le traitement sera fait de longs moments de solitude…

3 jours plus tard
Voilà trois soirs que je fais défiler mes jambes mentholées devant mon boyfriend avec, pour seule réaction, l’extase absolue devant tant de douceur et de satiné. Mais rien au sujet de mes tissus adipeux. Il ne se rend compte de rien. Ma métamorphose de départ lui a certainement échappé…

1 semaine plus tard
L’assiduité et la motivation des premiers jours sont toujours là mais, comment dire… pour ce qui est des yogacrobaties, j’ai un peu levé le pied. Ma peau est ravie de son nouvel aspect lumineux et photoshopé. Quant à mes tissus adipeux, ils commencent à soupçonner l’effet placebo…

3 semaines plus tard
Une deuxième métamorphose s’opère en moi : en plus d’être devenue une femme normale, voilà je deviens aussi confortable que mon canapé. Attention, la comparaison s’arrête au moelleux de la matière parce que mon cuir demeure malgré tout plus lisse que le sien. Je cherche dans la notice ce qui aurait pu m’échapper le premier soir “une alimentation équilibrée est indispensable pour mincir et rester mince”. Pfff, j’aurais dû m’en douter !

4 semaines plus tard
La lumière de ma salle de bain étant toujours aussi impitoyable avec mes cuisses, je décide enfin de me reprendre en main et d’agir en femme tout court : je me glisse dans mon short et mes baskets et file mettre fin aux hostilités… en salle de sport !

Et vous ? Avez-vous déjà croisé LA crème miracle ?