Summer Mint

Je ne sais pas si vous connaissez le yaourt à la menthe. Je ne sais d’ailleurs moi-même pas d’où vient cette boisson, mais chaque fois que je rentre au Liban en été, je m’en gave littéralement. D’abord parce que j’adore, et puis parce, dès que les températures montent, c’est parfait à déguster sur une terrasse avec un mezzé ou un narghilé (ou même sans fumer)(ou sans mezzé).


J’en préparais ce week-end et je me suis dis que je devais absolument vous en parler et vous donner ma petite recette.
Alors pour un verre comme celui que vous voyez sur la photo, il vous faut environ 150 grammes de yaourt grec (je trouve que c’est celui qui se rapproche le plus du yaourt libanais), deux petites branches de menthe et une pincée de sel.
Vous mettez tous les ingrédients dans un bol et vous mixez le tout avec un mixeur plongeant. Si la boisson est trop épaisse, n’hésitez pas à diluer avec un peu d’eau fraîche, le but étant d’obtenir une consistance ni trop épaisse ni trop liquide.

 

Enjoy !

・・・
 
I don’t know if you’ve ever heard about the mint yogurt, I don’t even know where this drink comes from, but each time I go back to Lebanon in the summer, I drink liters of it. First because I love it, and second because when temperatures rise, it’s the perfect beverage to have on a terrace with a meze or a hookah (or without smoking) (or without a meze).


While I was preparing some of it this week-end, I thought I absolutely had to tell you about it and give you my recipe.

So for an average glass, you need about 150 grams of Greek yogurt (it looks like the Lebanese yogurt), two small sprigs of mint and a pinch of salt.

Put all the ingredients in a glass and mix them with a hand blender. If the drink is too thick, just add a hint of fresh water, the final consistency don’t have to be too thick or too light.

Enjoy!

Heineken Regatta 2013 #1

Je vous promettais la semaine dernière de vous dévoiler quelques uns des projets sur lesquels je travaillais en ce moment. L’article était truffé d’indices et si vous avez suivi mes tribulations sur Twitter et Instagram, vous avez dû deviner qu’il s’agissait en fait d’une aventure nautique.

Je vous rassure, je ne suis pas navigatrice et je tiens généralement à peine debout sur un bateau, mais cet univers fascine forcément et, cette année, j’ai tenu à suivre la Heineken Regatta de (très) près !

Oui mais qu’est-ce que la Heineken Regatta ? Il s’agit en fait d’une des plus grandes régates de la Caraïbe, organisée par l’association Sint Maarten Yacht Club Regatta et principalement sponsorisée par l’un des plus grands brasseurs au monde (non, non, je ne donnerai pas de nom et je n’inciterai pas à la consommation de petites bouteilles vertes).

Tout a commencé en 1980 avec un rassemblement de 12 bateaux, entre amis, pour une petite course de deux jours autour de l’île. Puis, petit à petit, la régate a pris de l’ampleur jusqu’à devenir un événement mondialement connu. Cette année, des pays comme les États-Unis, la Russie, la France, la Suède, le Brésil et l’Afrique du Sud étaient représentés et plus de 200 voiliers (toutes classes et catégories confondues) ont participé à l’aventure. Certains viennent avec leurs propres bateaux, d’autres en louent sur place, mais ce que je trouve encore plus génial, c’est que cette régate est vraiment ouverte à tous, on y croise des champions et des professionnels mais également des particuliers simplement passionnés par la voile.

Alors, pendant quatre jours, toute l’île vit au rythme de cet événement qui mêle à la fois nautisme et soirées folles autour d’une seule idée : “avoir du fun” (comme dirait un jeune couple canadien avec qui j’ai eu l’occasion de discuter… pardon jaser sur un bateau) !

Pour cette 33ème édition, j’ai donc eu la chance de pouvoir suivre la régate depuis un bateau presse et de revenir avec des images prenantes. Je vous raconterai dans un prochain billet comment se sont déroulées ces deux journées et… si vous êtes sages, je vous montrerai même quelques photos. Ça vous dit ?


I told you last week about some projects I was currently working on. My post was full of clues and if you followed my tribulations on Twitter and Instagram, you might have guessed that one of these plans was actually a nautical adventure.

 Don’t worry, I’m not a sailor and I can’t even stand still on a boat, but this world is fascinating and, this year, I really wanted to follow the Heineken Regatta (very) closely!

Yes, but… what’s the Heineken Regatta? It’s actually one of the biggest regattas of the Caribbean, and it’s organized by the Sint Maarten Yacht Club Regatta Foundation and mainly sponsored by one of the most famous brewers in the world (no beer name on my blog, I won’t be the one making you drink).

It all started in 1980 with 12 boats, when some friends decided to make a two-day race around the island. Then, year after year, the regatta grew until it became a worldwide known event. Countries such as the USA, Russia, France, Sweden, Brazil and South Africa were represented and more than 200 boats (from all classes) were registered this year. Some participants come with their own boats and others just rent them on site, but the greatest thing is that this race is really open to all, you can meet champions and professional skippers but also people who are just passionate about sailing.

During four days, the whole island lives in sync with an event that gathers both sailing and partying around one idea “Serious fun”!

So for this 33rd edition, I had the chance to follow the regatta from a press boat and to make some breathtaking photos. I’ll tell you more about how I lived those two days in another post and… if you’re good, I might even show you some pictures. How does that sound?