Chic, la plage !

Je sais que ce n’est pas bien de vous narguer en parlant soleil et plage en plein mois de février et que là, maintenant, tout de suite, vous commencez à peine à préparer l’arrivée du printemps. Mais, ici, la météo est une vraie catastrophe : pas de froid, pas de neige, même pas une petite bruine, juste comme ça pour la forme.
Du coup, j’ai passé ma journée de dimanche sur un transat (THE événement du semestre)(j’ai beau vivre à cinq mètres de l’eau, je n’ai jamais le temps d’en profiter vraiment) et, là, j’ai compris une chose : à la plage, il existe deux sortes de femmes…

Celles qui, comme moi, doivent relever leurs cheveux dans un chignon ultra wet look pour ne pas avoir à affronter la honte de la rafale de vent ; qui, malgré trois couches d’indice 100, doivent disparaître sous un immense parasol sous peine de finir en langoustes grillées et panées dans le sable ; qui ne résistent jamais trop longtemps à l’appel du plouf… et qui finissent avec un smoky inversé alors qu’elles étaient sûres de s’être bien débarrassées de leur mascara la veille !

Puis il y a Laura qui s’avance vers vous d’un pas léger, sourire aux lèvres en vous donnant l’impression qu’à la plage, il est tellement facile d’être belle et hâlée juste comme il faut, d’offrir ses boucles au vent et… de garder son rouge à lèvres et son crayon noir bien en place.

Personnellement, je n’ai jamais osé me maquiller à la plage, ni même par petites touches (souvenez-vous, le mascara de la veille). Alors je me demande si je ne pourrais pas, de temps en temps, me réconcilier avec le waterproof ? C’est l’ennemi juré de mes cils, mais je suis prête à sauter le pas si vous me dites qu’on peut démaquiller ces choses-là sans y laisser une paupière. Alors est-ce que vous connaissez des produits que je pourrais tester et qui sauraient faire face aux ploufs les plus dévastateurs?

D’ailleurs, est-ce que vous vous maquillez à la plage ? Si non, quels sont vos “petits trucs” pour rester chics en lézardant sur un transat ?

・・・

I know I shouldn’t be taunting you by talking about the sun and the beach in the middle of February and that, right now, you’re just starting to prepare for spring. But the weather is a disaster here: no cold, no snow, not even a drizzle, just to pretend we’re in winter.

So, last Sunday, I spent my day on a deckchair (THE event of the semester)(although I live at two steps from the waterfront, I never have time to really enjoy it) and, there, I realized there are two types of women on the beach…

 
Those who, just like me, have to keep their hair perfectly tied to avoid the embarrassing gusts of wind ; who, despite ten layers of sunscreen must disappear under a huge umbrella otherwise they might end up like a (sand) breaded grilled lobster ; who cannot resist too long to the call of a splash in the water… and who end up with a reverse smokey eye – while they were sure they removed their mascara well the night before !

And then, there’s Laura, who walks at a light pace and makes you feel like it’s so easy to be beautiful and well tanned, to offer a wavy hairstyle to the wind, and… to make a makeup survive a day at the beach.

Personally, I’ve never dared to wear makeup on the beach (remember, mascara leftovers). So I say to myself why not trying some waterproof products from time to time? They are the enemies of my eyelashes, but I’ll be ready to make the plunge it you tell me I can remove those things without loosing an eyelid. So do you know any good waterproof makeup which can face the more damaging splashes?

And by the way, do YOU wear makeup on the beach? Otherwise, what are your secrets to stay chic on a deckchair?

Cartes postales de St Barth, 2012 #2

Une particularité de St Barth : les atterrissages ! Alors, je ne sais pas s’ils sont classés parmi les plus risqués sûrs au monde, mais je peux vous dire qu’il sont impressionnants aussi bien pour les passagers que pour les piétons ! (et non, la voiture en-dessous n’est pas la mienne)(à St Barth, je ne pouvais louer qu’une Mini Cooper* décapotable, non mais franchement !)(oui, bon… j’avais une Picanto…) Continue reading “Cartes postales de St Barth, 2012 #2”

Anguilla, part 1

De retour et remise de ma grosse crève, voici enfin la première partie de l’article que je vous promettais la semaine dernière…

Comme je vous le disais donc, mon homme m’a offert une petite escapade en amoureux à Anguilla pour fêter mes… 18 ans ! Il était surtout question de changer d’air et de se la couler douce pendant 2 jours.

Je ne vous parlerai donc pas de l’île elle-même puisque je n’ai pas eu l’occasion (ni le temps*!) de la visiter, si ce n’est pour vous dire que les gens y sont hypra accueillants, attentionnés et d’une gentillesse ! Vous marchez dans la rue, vous croisez un jeune homme sur son vélo, il vous sourit et vous lance un “Hi !” ou “Good mo’ning” comme si vous étiez son voisin… Et j’ai trouvé ça absolument génial !

En fait, je vous parlerai surtout de l’hôtel dans lequel nous avons séjourné**.

L’Anacaona est un 3 étoiles où se côtoient architecture méditerranéenne et couleurs caribéennes. À première vue, cet hôtel situé au large du Meads Bay (l’une des plus belles plages de l’île) est sans aucune prétention et loin du tourisme de masse : son style reste donc très sobre, frais et à l’échelle humaine.

Les chambres, spacieuses et très bien équipées, sont toutes climatisées et dotées d’une petite terrasse avec vue sur la cour principale.

En plus de ses deux piscines et de ses espaces verts qui invitent à la détente, l’Anacaona offre un accès privé à la plage (que vous avez dû apercevoir sur Instagram)(et que je n’ai malheureusement pas pu goûter parce que Sandy faisait encore des siennes) et un service de massage sur commande.

Mais cet hôtel mise avant tout sur deux points qui constituent, de ce fait, ses points forts et font qu’il mériterait presque une quatrième étoile :

#1 la qualité de service et le professionnalisme de sa direction et son équipe
Le personnel était d’une grand gentillesse, à l’écoute et très soucieux du bon déroulement de notre séjour. Même le chef n’hésitait pas à se rendre à notre table pour s’assurer que nous étions bien satisfaits de notre choix.
Le matin de mon anniversaire, la direction et le chef de cuisine se sont présentés à ma table pour me souhaiter un Happy Birthday, sans parler de la bouteille de champagne qui m’a été offerte plus tard dans la journée.

#2 La carte de leur restaurant
Le matin, vous pouvez prendre votre petit-déjeuner en formule ou à la carte selon votre envie. Pour ma part, j’ai testé la formule continentale que j’ai adorée : thé ou café, jus d’orange, assiette de fruits (qui varient tous les jours), céréales accompagnées de yaourt brassé, croissants, pain complet avec beurre et confiture et chausson aux pommes à l’anglaise.

À midi, vous pouvez déguster des plats plus légers, des snacks ou encore des salades.

Enfin, le soir, la cuisine locale est à l’honneur avec des plats variés à base de viandes, de fruits de mer, de légumes bio ou encore de riz au lait de coco***.

Dans tous les cas, on voit bien que les produits proposés sont toujours frais et choisis avec le plus grand soin. D’ailleurs tout ce que nous avons commandé été raffiné et terriblement délicieux !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site ou leur page facebook.

Anacaona Boutique Hotel - Anguilla
Anacaona Boutique Hotel - Anguilla
Anacaona Boutique Hotel - Anguilla
Anacaona Boutique Hotel - Anguilla
Anacaona Boutique Hotel - Anguilla
Anacaona Boutique Hotel - Anguilla
Anacaona Boutique Hotel - Anguilla
Anacaona Boutique Hotel - Anguilla
Anacaona Boutique Hotel - Anguilla


* Franchement c’était mes PREMIÈRES vacances farniente… et ça m’a demandé deux jours d’adaptation et d’organisation ! Pfff… Ça vous le fait aussi ?

** Je tiens à préciser que cet article n’est pas sponsorisé, cet hôtel a donc été une véritable découverte et un gros coup de cœur.

*** J’ai testé ce riz tout crémeux et parfumé et j’ai tellement adoré que j’étais à deux doigts de courir dans la cuisine pour demander la recette au chef !


I’m back home and finally recovered from my flu. So here’s the first part of the post I promised you last week…

As I told you, my boyfriend took me to Anguilla to celebrate my… 18th birthday! We just needed to have a break and let it go for a couple of days.

I won’t really talk about the island itself since I didn’t have the opportunity (and the time*!) to visit it, except to say that people there were so friendly, caring and kind! You cross the street, you see a young man on his bike, he smiles at you and says “Hi!” or “Good mo’ning!” as if you were neighbors… And this was so cool!

Therefore, I’ll mainly talk about the hotel where we stayed**.

The Anacaona is a 3 stars boutique hotel that combines Mediterranean architecture and Caribbean colors and overlooks Meads Bay (one of the most beautiful bays of Anguilla). At first glance, this small scale place looks fresh, unpretentious and away from mass tourism.

The spacious, well-equipped and air-conditioned rooms have a small terrace overlooking the main courtyard.

In addition to its two swimming pools and relaxing and colorful gardens, the Anacaona offers many interesting things such as a massage service and a private access to the beach (you must have seen a picture of it on my Instagram page)(unfortunately, the sea was still a little rough after Sandy).

But two points really drew my attention – which, in my opinion, is the main strength of the hotel and makes it almost deserve a fourth star :

#1 The professionalism of the management and the staff
The staff was really kind, caring and very concerned about us being comfortable and satisfied with everything. Even the chef visited our table just to make sure that our order met our expectations.
The morning of my birthday, the management and the chef even came to wish me a happy birthday while my boyfriend and I were having our breakfast, not to mention the bottle of Champagne they offered me later in the day.

#2 It’s fancy restaurant
For breakfast, you can order either a menu or à la carte meals. I personally tried the Continental breakfast that was really great; it was made of tea and coffee, a fresh orange juice, a fruit plat (different fruits are served every day), cereals and yoghurt, croissants, bread with butter and jam, and pastries.

For lunch, you can enjoy light meals such as snacks or salads.

Finally for diner, the menu is mainly about local cuisine, with a variety of meals based on meat, seafood, organic vegetables, rice with coconut milk***…

In any case, the products are obviously always fresh and selected with great care. Besides, all that we had was sophisticated and delicious!

For more information, take a look at their website or their Facebook page.

Out of Time…

Comme je vous le disais ce matin sur hellocoton, twitter, facebook, instagram, tumblr, pinterest… bref, la toile, ma semaine a été bien chargée et, donc, peu productive sur la blogosphère.

Et si je vous parlais encore un peu vacances pour me faire pardonner et bien entamer le week-end ?

J’ai déniché cette photo ce matin. Rien à voir avec la Fashion Week (que je prolongerai encore un peu sur mon blog, ne vous inquiétez pas ;)) – sauf peut-être l’envie d’être à nouveau en été -, mais j’ai eu envie de la partager avec vous.

Je l’ai prise en juillet, à Saint Tropez… J’avais apparemment oublié de l’effacer puisqu’elle se trouvait dans le dossier “à supprimer” (heureusement ?). Et aujourd’hui, tout ce que je lui trouvais de “raté” me séduit finalement : les ombres un peu trop dures et la surexposition des blancs qui donnent l’impression d’une chaleur écrasante, et cet homme… tellement concentré sur son tableau, tellement en dehors du temps qu’il ne s’est même pas aperçu de ma présence.

Qu’est-ce que vous pensez de cette photo ?

Sinon, en la revoyant (et toujours en sautant du coq à l’âne), je me pose une question : est-ce que vous aimez rapporter des souvenirs des endroits que vous visitez ? Peut-être pas un tableau, mais cette petite chose (produit de beauté, maquillage, robe, sac…) que vous ne trouvez pas chez vous et qui vous fera penser à vos vacances… Si oui, quelle a été votre plus belle trouvaille ?


As I told you this morning on hellocoton, twitter, facebook, instagram, tumblr, pinterest… well, on the network, I’ve been really busy this week and, so, not very productive on the blogosphere.

Now how about talking a little bit about summer to make you forgive me and spend a great week-end?

I found this photo this morning. Of course, it has nothing to do with Fashion Week,  but I wanted to share it with you.

It was taken in July, in Saint Tropez… I think I forgot to delete it because it was in my “to delete” folder (should I say thank goodness?). And today, I’m just loving what I thought was ugly about it: the hard light and overexposed whites, which gives the feeling of a sweltering heat, and this man… he was so focused on his painting and so “out of time” that he didn’t even notice I was taking a photo of him.

What do you think of this cliché ?

While I’m looking at it again (and to flit from one subject to another), a question comes to my mind: do you like buying souvenirs from places you travel to? Maybe not a painting, but this little cosmetic, makeup, dress, or bag you wouldn’t find where you live and which would remind you of your holidays… If yes, what was your best find?